http://www.stutthof.pl/ http://www1.yadvashem.org/exhibitions/album_auschwitz/home_auschwitz_album.html http://monument-mauthausen.org/spip.php?page=search, FREUND Florian, PERZ Bertrand, Das KZ in der Serbenhalle : zur Kriegsindustrie in Wiener Neustadt, Wien : Verlag für Gesellschaftskritik, 1987 Mauthausen : (Dessine ce que tu vois) Deutsch – Česky – English. Auschwitz, des supports pour mieux comprendre Auschwitz I, II ,III : camps de concentration et extermination : http://auschwitz.org/en/ Auschwitz I, camp souche Auschwitz II-Birkenau : centre d’extermination et camp de concentration Cette grande tragédie est aussi connue sous le terme de Shoah. Comprendre, refuser, résister, Rue des pâquerettes, Mehdi Charef, éd. La mise en place des camps tableau avec les triangles de couleur des détenus des camps de concentration (KZ), source : archives fédérales allemandes. Histoire du camp de Neuengamme : Liste des camps de concentration : Les documents originaux en allemand dont le tableau d’évaluation du nombre de juifs en Europe : Dans les semaines après l'arrivée au pouvoir des Nazis, la SA (Sturmabteilung ou Section d'assaut), la SS (Schutzstaffel, escadron de protection, garde d'élite du parti nazi), la police et les autorités civiles locales mirent en place de nombreux camps de détention pour incarcérer les opposants, réels … camp de concentration et d extermination Page 9 sur 43 - Environ 428 essais Génocide 372 mots | 2 pages ... Doc N°1: Chronologie. Le premier camp de concentration (Dachau) fut crée le 22 mars 1933 peu après la nomination d'Hitler au poste de Chancelier , tandis que le premier camp d'extermination (chelmno) fut crée en decembre 1941.On voit. Après l’annexion de la Pologne (1939) au IIIe Reich , le nom d’Oswiecim est « germanisé » et abandon-né au profit de celui d’Auschwitz. http://www.youtube.com/watch?v=jnVNeu_ztIc 1933-1935 : mesures vexatoires, agressions individuelles à l’encontre des juifs. http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm#camps http://www.campdesmilles.org Suivant … http://www.dora.de/ « Puisque les Juifs répandent des rumeurs d’atrocités (Gräuelhetze) à l’étranger sur les nazis, les criminels peuvent les commettre au nom du régime » disent les nazis. Camps des Marais, Papenburg 1933 : http://bdi.memorialdelashoah.org/internet/jsp/core/MmsGlobalSearch.jsp, Le départ pour l’inconnu, « Pitchipoï », entraîne des doutes : les déportés se posent des questions comment aller travailler si on embarque les infirmes, les vieillards et les bébés ? Sur Anne Frank : http://www.westerbork.nl/museum/herinneringscentrum/ (WVHA) SS-Wirtschafts-Verwaltungshauptamt, 1942, l’Office central SS pour l’économie et l’administration, s’occupe aussi de la gestion des camps. les camps d’extermination le sont dans la Pologne Les premiers camps de concentration en Allemagne furent créés peu après la nomination d'Hitler au poste de chancelier en janvier 1933. http://www.fndirp.asso.fr/informations-et-documentation/les-campsde-concentrationet-dextermination/un-univers-de-camps/ http://www.gedenkstaette-moringen.de/ A partir de camps d’internement en France comme Pithiviers, Beaune-la-Rolande, Drancy (20 août 1941-17 août 1944), Compiègne, Angers. Annexes Voir aussi. École de la SS à Dachau : SS-Verwaltungsschule Dachau, « - Comment naissent les camps ? Willy Berler : Durch die Hölle. http://www.muzeum.wlodawa.metronet.pl/index_sobibor.htm http://www.stiftung-bg.de/gums/de/geschichte/kzsachs/oranienburg/oranien00.htm La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi https://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2002-2-page-226.htm#, Les multiples dénominations des « Lager » : "Wenn man es mit einem SS-Mann zu tun hatte, musste man als erstes die Mütze herunterreißen, und seine Nummer laut und deutlich, natürlich auf deutsch, angeben. http://www.bpb.de/geschichte/nationalsozialismus/ravensbrueck/60629/biografien-der-ueberlebenden C'est le siège du quartier général de lAktion Reinhard sous la direction d'Odilo Globocnik. The Camp Men identifies many of the perpetrators of the Final Solution from old photographs, to … La liste des convois de juifs partis de France, (Klarsfeld) : ...L’invitation émanant du général SS Heydrich en vue d’une conférence réunissant toutes les instances concernées sous l’égide de l’Office central de la sécurité du Reich, était pour le 8 décembre 1944. http://www.jewishgen.org/ForgottenCamps/Camps/MainCampsFr.html Il est le père des fusées V2, premiers missiles, plus de vingt mille prisonniers ont perdu la vie à Dora. Travail de Daniel Letouzey sur le film Nuit et brouillard : http://neuengamme-ausstellungen.info/content/lagermodell/karte.html Das Strafgefängnis Wolfenbüttel im Nationalsozialismus“. Un documentaire qui reprend le film Memory of The Camps tourné en longs plans séquences selon les conseils de Hitchcock, en 1945, à Bergen-Belsen entre autres ( Cf. AHUNTSIC, camps en Allemagne, en Pologne, Auschwitz-Birkenau, camps en France, Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah, par l’auteur du Thé au harem d’Archi Ahmed, Cercil, Ciné-Histoire, Struthof, UDA, colloques, conférences, expositions, théâtre, films, des liens pour comprendre la déportation, Médiagraphie : déportation et génocide des Juifs, CNRD 2017. http://www.cercleshoah.org/spip.php?article72 http://bibliotecadeladeportacion.blogspot.fr/2011/08/mauthausen-en-el-corazon-de-austria.html, Mauthausen 5 mai 1945 :http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/05/04/31999855.html Les autres déportés étaient utilisés comme main d’œuvre esclave jusqu’à la mort par épuisement et mauvais traitements. ... Les camps nazis Auschwitz III-Buna Monowitz http://bergenbelsen.co.uk/pages/Timeline.html Avec Emmanuel Filhol, Jacques Sigot : http://www.adirp.org/voyagelangenstein.html la camps de travail sont les plus pertinents pour l'extension et le nombre de déportés sont mis en évidence avec la fond céleste, tandis que camps de la mort Ils sont identifiés par la fond rose.Ces derniers ont été construits en particulier dans la phase de solution finale.Les corps des victimes étaient habituellement incinéré ou enterré dans charniers. Görlitz, Aussenkommando, liste des détenus : http://www.memoire-net.org/rubrique.php3?id_rubrique=82 „Inspektion der Konzentrationslager“ (IKL). Les « Prominents » (Les éminences, les privilégiés) : Majdanek ou Maïdanek, officiellement le KL Lublin pendant la Seconde Guerre mondiale, est à la fois un camp d'extermination, un camp de prisonniers de guerre (soviétiques et polonais) et un camp de concentration nazi se trouvant à 2 km au sud du centre de la ville polonaise de Lublin1. Croatie Maïdanek, camp d’extermination, film d’Aleksander Ford, 1945, Pologne, 15 min, Czesław GÓRNIEWICZ, Mémoires de l’occupation allemande (1939-1944), à paraître, Honoré Champion, Le protocole de la Conférence de Wannsee. De WikiGenWeb. Dachau 22 mars 1933 : Carte des camps nazis, de la Fondation pour la Mémoire de la déportation : http://www.kz-gedenkstaette-neuengamme.de http://www.bergenbelsen.de/ Auschwitz I, II ,III : camps de concentration et extermination : Theresienstadt (ville de Terezin en tchèque) : Stutthof, dossier Evelyne Py : Album d’Auschwitz de Lilly Jacob-Zelmanovic Meier : Camp du Vernet : http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm Camp des Milles : http://www.camp-de-drancy.asso.fr/ http://www.ravensbrueck.de/mgr/neu/dl/flyer/FBdt.pdf http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=247 Fuhlsbüttel auch Kola-Fu, mars 1933, près de Hambourg, évacué en avril 1945, du 25 octobre 1944 au 15 février 1945, camp extérieur de Neuengamme. Les victimes de ces camps furent pour la plus grande part des Juifs, mais aussi des Roms, des … Bergen-Belsen 1936, 1941, 1943, divers statuts dont celui de « camp d’échange » : ex-Site d’Henning Fauser : http://tice2.sdl.2007.free.fr/ENSci... Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer. Déportation : internement dans un camp de concentration nazi à l’étranger (v.1942), le Robert, dictionnaire historique http://www.gedenkstaette-flossenbuerg.de/ Les détenus à fonction (Funktionshäftlinge) « les Fonctionnaires », SS Totenkopf (« tête de mort ») : gardiens de camp, Chronologie des évacuations et libération des camps, Localisation avec Google Earth (fichier US Holocaust Museum) http://jsegalavienne.wordpress.com/2014/08/27/alma-mahler-et-le-passe-de-lautriche/, Gusen : Deux cartons de lait contenant de la terre et des cendres provenant de différents camps de concentration et d'extermination sont enterrés symboliquement sur le site. http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm Entrer en résistance. « rot Spanische Republikaner blau » ils ont le triangle bleu des apatrides(Franco leur a retiré la nationalité) et ont un S pour Rot Spanier, Espagnol rouge. documents Treblinka : camp de concentration en 1941 et extermination en 1942 : En 1943, la destruction des juifs s’intensifie avec l’ «  Aktion Erntefest  », Konzentrationslager in Ostpolen : géographique des camps, elle montre en effet que les camps A partir de 1941, l’extermination des Juifs et des Tsiganes débute.. Ils sont raflés puis déportés dans des camps de concentration et d’extermination.. D’autres catégories de personnes telles que les homosexuels, les personnes handicapées, les opposants politiques ont subi le même sort. Les camps de concentration et d'extermination, Histoire http://www.mauthausen-memorial.at/ Durant la Seconde Guerre mondiale, entre 5 et 6 millions de juifs sont morts dans de tels camps appelés aussi "camps de la mort". http://www.nonfiction.fr/article-3430-paroles_et_images_de_la_cite_de_la_muette.htm Camp en Tchécoslovaquie Amicale de Neuengamme : dans wikipedia : In the 1950s, it was the site of a recruitment base. 1,3 million de personnes y furent déportées, dont 1,1 million de Juifs. Le décret du 7 décembre 1941, NN, Nacht und Nebel , Nuit et Brouillard, « NN de la Wehrmacht » et les « NN de la Gestapo » contre la Résistance et l’opposition politique, stipule que « tout habitant des territoires occupés de l’Ouest, présumé coupable de crimes contre le Reich ou contre les territoires d’occupation, doit être exécuté ou déporté clandestinement en Allemagne, pour y disparaître sans qu’aucune information ne soit donnée à son sujet ». (Quand on a affaire à un SS, on doit d’abord enlever sa casquette et donner son nom à voix forte et intelligible, en allemand, bien sûr.) Pendant les années 1950 elle a été le siège d'un camp de concentration. http://www.fmd.asso.fr/web/index.ph... Le dernier des injustes Anita Lasker, témoin) Camps de concentration des années 1930. Entrer en résistance. http://www.keom.de/denkmal/welcome.html Two milk cans containing soil and ashes from different concentration and extermination camps are symbolically buried on site. Camps de « protection », camps de rééducation, camps pour jeunes, camp pour les familles. La Conférence de Wannsee : http://aphgcaen.free.fr/cercle/campsIF.htm, Malines, SS-Sammellager Mecheln, camp de regroupement en Belgique. 1933 arrivée au pouvoir de Hitler, ouverture des camps de concentration pour les opposants, boycott des magasins juifs. http://aphgcaen.free.fr/cercle/tsiganes.htm Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + Le langage des camps de concentration  ; Les différents types de camps ; CNRD 2017. Un site avec des liens vers d’autres camps : http://www.cicb.be/fr/home_fr.htm http://www.belzec.org.pl/ Les triangles, avec nationalité, code couleur et numéro, introduisent une hiérarchisation des déportés entre résistants, républicains espagnols, combattants des brigades internationales, communistes, otages, droits communs, juifs, Tsiganes, homosexuels. c’est un Kommando de Sachsenhausen en 1940, puis camp autonome http://www.cercleshoah.org/spip.php?article72 Camps de redressement pour de jeunes Allemands  : » d’Helga Weissová, traduit par Erika Abrams, http://www.u-berg.at/texte/loibl_kz.htm. *Votre code d’accès sera envoyé à cette adresse email. Plan du camp des juifs par Jacques Lahitte : Carte des camps de la FNDIRP : a. Un système destiné à - En faisant comme si de rien n’était. Le bilan dans les camps de concentration a été très lourd. La mémoire et l’oubli : L’internement des tsiganes en France 1940-1946 Des photos de camps en France Aller à : navigation, rechercher. Esterwegen : https://www.gedenkstaette-esterwegen.de/ Cartes d'identité. https://www.der-loewe.info/500-gefangene-mit-dem-fallbeil-hingerichtet, Camps en Autriche : Adler. En 1944, prise en main de la direction de Blechhammer par le SS Schwarz : le camp est rattaché au complexe d’Auschwitz III, et les détenus tatoués. (Konzentrationslager et Vernichtungslager), Auschwitz, des supports pour mieux comprendre Mémorial : http://www.ushmm.org/maps/encyclopedia.kml http://www.camp-rieucros.com Soviétiques, Américains ou Britanniques font appel pour cela aux compétences de cinéastes professionnels, comme John Ford. http://www.fmd.asso.fr/web/index.php?id_contenu=52&lang=lang1, La déportation de persécution http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/liste_convois.htm Le mur des Lamentations vieux cimetière juif de Cracovie . http://www.stiftung-ng.de/de/links.html Certains des camps de concentration ont aussi servi comme camps d'exterminationet étaient donc construits et utilisés afin de tuer un maximum de gens. Camps de concentration 150000 Camps roumains et croates 150000 Total général 5 100 000 100 % Tableau d’après R.Hilberg. Liste officielle de tous les camps nazis et Kommandos (ministère de la justice allemand) : http://bundesrecht.juris.de/begdv_6/anlage_6.html Monowitz, Auschwitz, Groß-Rosen, Buchenwald." Neuengamme en 1938 : http://editions.cidem.org/index.php?page=detail_produit&id=135 ADLER H. G., Die verheimlichte Wahrheit. Ainsi, si l'existence des camps de concentration et de d'extermination était connue par les Alliés pendant la guerre, ce n'est qu'avec leur découverte au cours du premier semestre 1945 que ceux-ci réalisent l'ampleur des crimes commis par les nazis. Le Cinquième évangile de Slobodan Å najder, Maison d’Europe et d’Orient. http://www.struthof.fr/ Le 27 mars 1942, le premier convoi de juifs part de France, de Compiègne, pour Auschwitz : Le Fort de Breendonk http://www.ghwk.de/wannsee/die-wannsee-konferenz.html, http://cercleshoah.free.fr/cercle/livre-memorial.htm Verbrechen. Julie Le Gac. 6La création du camp de concentration de Lublin était étroitement liée au programme allemand de colonisation de lEurope orientale, dont lun des volets était la germanisation de Lublin et sa transformation en base économico-militaire SS. Liste des camps de concentration, d’extermination, de camps oubliés : Oranienburg en 1933 : Sobibor  : camp d’extermination : N.M. mise à jour juillet 2013. vu 2016, 2019, CNRD 2020-21 : 1940.